Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/petitsperes.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Les PPs font leur remake de Full Monty - Les petits pères


Suivez les Petits Pères sur facebook


Club house

PETITSPEROSCOPE

Résultats

Compte-rendu de match

Histoire des Petits Pères

La prod PP

Reportages photos

Autres sites des petits pères

Les AG

Liens pratiques

Contact

stade Louis lumière

Stade de la grenouillère

 

 

Accueil du site > Compte-rendus de matchs > Saison 2013-2014 > Les PPs font leur remake de Full Monty

Les PPs font leur remake de Full Monty

lundi 12 mai 2014, par Cosita WonderBras, Sbat

Les chauffeurs de taxis de Sheffield sont habitués à répondre cette question : « il a vraiment été tourné à Sheffield le film ‘The Full Monty’ ? ». Et oui, c’était bien dans un quartier de cette cité de 500.000 habitants, située à environ 230 kilomètres au nord de Londres, que ce film a été tourné en 1997. Il racontait l’histoire d’une bande de chômeurs qui montait un spectacle de chippendales pour tenter de s’en sortir dans cette ville sinistrée. Un scénario forcément inspirant pour un groupe de Petits Pères ravis de venir défier des Anglais chez eux. A la De Niro, les PPs n’ont reculé devant aucun sacrifice pour préparer leurs rôles, acceptant de boire 30 litres de bières et 5 kilos de fish and chips en moins de 48 heures. Pour un résultat, qui, de l’avis général, mérite bien un crampon d’or. Les Petits Pères ont certes perdu le 10 mai 2014 face aux Tigres de Sheffield. Mais ils sont sortis la tête haute du terrain et… ont sorti le grand jeu hors du pré.

Date de sortie : 10 mai 2014

Réalisé par : Damien Larroumet et la PP production

Durée : 80 minutes sur le pré, 850 minutes dans les pubs

Avec : Nicky, Greg, Deski, Raph, Fifi, Doud, Knaki, Cosita, Derrick, Nalex, Merlin, BB1, Dam, Sbat, Boubouche, Mugne, Ben, Benj, Pascal, Phil, Ximun, Yo, Elhadi, P’titLu, Che, Sam, Arthur (sur le pré) ; JB, Rico, Yvo, Nicold, Sergueï (dans le kop)

Genre : engagé

Nationalité : Yorkshire

Note des spectateurs ( une note à donner sur 5, on peut tenter de la définir si chacun répond)

Synopsis et détails

Après des années d’humiliation dans un club anglais, un Dordognot décide de revenir se venger avec une équipe de mercenaires français. Il retrouve sur un terrain du Yorkshire son pire cauchemar, Chiper. Le duel dure deux jours, dans les bars et sur le terrain.

Les grandes scènes

Ce long métrage est habilement construit en deux parties d’une durée égale, 40 minutes chacune. Sur un terrain herbu aux allures de lagunes par endroits, les PPs attaquent ce match pied au plancher. Ils ont le vent dans le dos et mettent une belle bourrasque aux Tigres de Sheffield avec un bel essai de Che superbement servi par Yo. Che se charge de convertir lui-même. Un 7-0 encourageant pour des PPs vaillants qui tiennent bien le match. Les Anglais marquent à leur tour et reviennent au score (7-7) à la mi-temps. A la reprise, les PPs perdent un peu le fil. Les Anglais en profitent pour leur coller assez rapidement trois essais et s’échapper au score. Mais les PPs se chargent de clore le score qu’ils avaient ouvert grâce à un essai de l’inusable Boubouche. Score final : 26 à 12 pour les Tigers, 4 essais à 2.

Les gros plans

  • Un 10 anglais aux allures de Mike Tindall.
  • Un 8 anglais up-percutant
  • Un chiper qui tenter de choper Dam

La bande-son du film

« C’est l’amour à la plage », « Le grand vicaire », « Sweet low, sweet chariot » (version plus de 18 ans), « Le père Abraham », « En revenant des fêtes de Bayonne », « Le haka pipi », Une puce, un pou »,….

Les bonus

  • Mugne s’entraîne à tenter des drops dans l’herbe haute
  • Arthur s’entraîne à aplatir dans son en-but
  • Sbat échappe de peu à l’attaque d’un Tigre
  • Raph cherche la sortie du terrain
  • Les PPs font une cocotte de 20 mètres

Le dialogue du film

Il est signé par Boubouche en fin de rencontre, ému au milieu d’un groupe de Petits Pères éprouvés : « Je vous souhaite tous, à 50 ans, de trouver une équipe comme celle des Petits Pères ». Scène de fin avec une larme qui coule de la joue du coach pour tomber dans une des mares du terrain. Et…CUT !

Cosita


On aura vu (à part un basque en lap dance dans une boite gay accompagné d’un graphiste interlope) :

  • des quais de gare où on fume pas,
  • des polos de contrôleurs SNCF,
  • des pissotières géantes,
  • un cycliste égaré avec un faux air de Conchita Wurst,
  • une 216 qui sent la campagne,
  • un chipper qui chippe,
  • un chipper qui fait boire Dam,
  • un chipper qui fait boire Dam,
  • un chipper qui...
  • un boiteux qui s’en va au marché (et qui va faire des travaux),
  • une mise en place pour des drops de Mugne,
  • des anglais crane rasé, tatoué, énormes et qui jouent au rugby sur des terrains boueux mais beaux (tiens un gros poing qui approche),
  • et qui jouent au rugby comme des anglais (perfides ? meuh non),
  • l’équipe nationale des hobbits (enfin, leurs arrières...),
  • un Dam qui vomit (merci chipper),
  • un 10 plus gros que notre 10, un 10 qui sort, un autre 10 qui sort, un 10 KO...
  • un homme du match faisant de la pub pour Guzzi, un autre qui ne supporte que le lait fraise,
  • des chansons !
  • une montée, une descente, une montée...
  • un président qui fait un footing,
  • des pubs champêtres, des pubs urbains, des pubs en bois, des pubs en pierre, des pubs en verre, des pubs en pubs,
  • un DJ camelot de shots,
  • un Shrek féminin,
  • Sinon, des très courts vêtues,
  • tiens encore des très courts vêtues
  • des grosses,
  • tiens encore des grosses,
  • de la pluie,
  • tiens encore de la pluie,
  • des bières,
  • tiens encore des bières (ah, et du Ricard...),
  • des Burgers,
  • tiens encore... ah non, du fish and chips
  • Mais des frites, des frites, des frites (mais pas de pâtes)...
  • un tramway, un Marks and Spencer avec des sacs et des biscuits, des dents d’anglais, des fringues d’anglais, des peaux d’anglais, des...

Sbat