Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/petitsperes.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Cà joue chez les Car, les Carca, les Carcajoux ! Promo : 3 CR pour le prix d'1 - Les petits pères


Suivez les Petits Pères sur facebook


Club house

PETITSPEROSCOPE

Résultats

Compte-rendu de match

Histoire des Petits Pères

La prod PP

Reportages photos

Autres sites des petits pères

Les AG

Liens pratiques

Contact

stade Louis lumière

Stade de la grenouillère

 

 

Accueil du site > Compte-rendus de matchs > Saison 2009-2010 > Cà joue chez les Car, les Carca, les Carcajoux ! Promo : 3 CR pour le prix (...)

Cà joue chez les Car, les Carca, les Carcajoux ! Promo : 3 CR pour le prix d’1

lundi 17 mai 2010, par la mugne, La Vieille Gregasse, simonb

Carcajoux-Petits Pères 3-5 (1-3 à la mi-temps)

JPEG - 39.1 ko

Temps frais pour la saison. Terrain dur et terreux

Une vingtaine de PP pour certains émoussés de l’entraînement de la veille, pour d’autres un peu à l’ouest face à une armée mexicaine de Carcajoux désireux de nous faire mordre la poussière.

L’entame est donc assez difficile, l’adversaire envoie du jeu et trouve vite un surnombre sur l’aile pour ouvrir la marque. C’est ce qu’il fallait pour nous mettre dans le match. De beaux mouvements des gros et une bonne alternance d’enchainements en percussion ou au large, nous permettent de fixer la défense adverse et d’ouvrir des espaces dont profitent les 3/4 : les trois essais de la première mi-temps sont signés Saïmon, Che et Lomu. Zgeg aurait même pu marquer le sien après une superbe remontée de balle suite à une réception d’un ballon aérien, mais Ximun siffle un en avant dans l’en but.

Malgré ça les Carcajoux ne tendent pas l’autre, de joue, et reviennent au score dès la reprise, après une action de 60 mètres et pas mal de plaquages ratés. Est ce la peur d’aller au sol sur ce terrain en béton ? Toujours est il qu’on a pu voir quelques trous d’air et plusieurs cravates de part et d’autre.

Pas d’affolement pour autant chez les Petits Pères, toujours solides sur les ballons portés mais un peu fatigués tout de même. Une interception de Nicold (entachée d’un en avant, néanmoins) suivi d’une course de 50 mètres remet 2 essais d’écart. Les Carcajoux remarquent peu de temps après. Mais on retourne très vite jouer chez eux. Jacques marque sous les poteaux alors que l’adversaire est à la rue sur une pénalité vite jouée, d’où l’argument spécieux que c’est pas dans les règles folklos.

Saïmon


JPEG - 42.8 ko

C’est avec un plaisir non dissimulé que nous avons répondu à l’invitation des Carcajoux, l’équipe folklo d’Antony.

Les PP, qui n’ont pas la mémoire courte, se souviennent que cette équipe nous avait accueilli quand nous étions sans terrain fixe. Sur le terrain, le match arbitré par Ximun (qui s’en est très bien sorti pour une première) fut intense.

Engagement, intensité du jeu : les deux équipes se sont livrées à un bon match de rugby malgré un terrain dur comme du béton. Les PP se font cueillir dès les premières minutes du match par un essai des Carcajoux.

La première mi-temps est finalement à l’avantage des PP qui impose progressivement leur jeu avec une bonne alternance Gros/3 quarts et une continuité du jeu assuré par des soutiens et des déblayages de qualité. Et puis quelques bons coups joués dans les petits côtés.

A noter : la belle perf de zgueg très remuant sur son aile. A la clef, deux essais conclu par les trois quarts après un très bon boulot des avants. Une belle combi (préparée et annoncée !) pour Lomu dans les vingt-deux adverses et une belle prise d’intervalle de Che, très en canne vendredi soir, suite à une très bonne cocotte des gros et une bonne libération de Boubouche.

A la pause, le score est de 3 à 1. La seconde mi-temps commence comme la première avec un essai des Carcajoux dès l’entame. La deuxième mi temps est clairement à l’avantage des Carcajoux. Leur trois quarts nous posent beaucoup des problèmes et on se fait trouer à plusieurs reprises au centre du terrain. Ils montent d’un cran physiquement.

Les PP sauvent quelques essais grâce à leur solidarité et à un remplacement défensif efficace. On encaisse tout de même 2 essais. A noter : un très mouvement des Carcajoux qui échoue à 5 m de la ligne à cause d’un malencontreux en avant. On en marque deux. Une interception de Nicold qui file à l’essai sur 50 mètres. Et un essai de Pline sur une pénalité vite jouée par coach Greg (très lucide sur le coup) dans les 22 adverses suite à une cravate. Bref, un bon match de rugby où tout le monde s’est fait plaisir. Surtout Raph, qui s’est encore payé une chirurgie esthétique à l’œil. Merci aux Carcajoux pour ce bon moment de rugby.

La Mugne


On a carcajoué avec le feu

La première bataille des bouchons gagner avec un peu de retard, on se retrouve ce vendredi dans un vestiaire avec une ambiance bon enfant....peut être trop.... Les vestiaires n’ont pas changé depuis 2 ans et on se rappelle les entrainements durant cette année charnière ou les carcajoux nous invitaient 1 soir par moi pour des joutes qui, avouons le, tournaient souvent a notre avantage grâce a notre cohésion et a un bagage techniques et collectifs un cran au dessus de nos hôtes.

Mais aujourd’hui c’est match et notre arrivé tardive a permis a certains de voir en tenue ce millésime 2010 des carcajoux ; jeunes, grand, râblés, élancés, moins jeunes il y en a pour tout les gouts surtout qu’ils sont nombreux avec leur maillots playstation (croix, rond.... dans le dos)...et il y a beaucoup de nouveau !

Le rabat joie de service (non, non , ce n’est pas Bertrand on est pas sur la mailing list !) que je suis ne peut s’empêcher de sortir deux trois phrases pour casser l’ambiance joviale.... et j’ai demandé le silence afin d’observer les réactions.... Ça y est on est dans le match

Des les premiers pas sur le terrain on s’aperçoit qu’effectivement les crampons de 18 ne seront pas nécessaire, le sol est aussi sec que le gosier de Romeo à 15 heures dans les moments de disette ! Échauffement souple vu qu’on a déjà pas mal puisé jeudi dans nos ressources....mais discours d’avant match centré sur l’agressivité.

les Carcajous avec leur hospitalité légendaire nous laisse le choix de l’engagement.... Nous recevrons donc !

Belle réception, belles percussions, nous sommes dans le match mais les carcajoux aussi, ils nous faut tomber, mordre la poussière et ne sont pas du tout impressionné par le rythme proposé, bien au contraire.... Ruck, on perd le ballon et les carcajoux nous débordent pour marquer leur premier essai au bout de 2mn de jeu..... On se regarde, on ne se dit rien ce n’est pas la peine, on se connait on sait ce qu’il y a a faire !

Les carcajoux remontés comme des pendules monopolisent le ballon et lorsque nous le récupérons sur des fautes directs ils le reprennent assez vite en maul, en ruck on est moins rapides, moins enragés, moins affamés : ca fait deux ans qu’ils attendent leur revanche et ca se sent ! Sans que ce soit dit on laisse passer l’orage, on s’organise en défense, on s’entraide.... ; bref on ne prend pas l’eau même si c’est dur physiquement. 15 puis 20 mn et on commence à faire jeu égal, à récupérer du ballon à prendre de l’axe, à varier le jeu et ca avance, on joue maintenant chez eux la majorité du temps et ils se dégagent avec de beau coup de pieds mais nous savons maintenant que il y a moyen de marquer ce que font Saïmon et Che dans le2eme tiers temps de la mi temps..... Ca fait 2-1 pour nous et ce n’est pas démérite mais on sent que les Carcajoux peuvent revenir tout aussi vite.

On ne lâche rien, on mets les barbelés et eux aussi défendent comme de beau diable et ce n’est qu’a la toute fin de mi temps par une action de toute beauté que Lomu venu se proposer au centre à l’intérieur fait jouer sa puissance et marque le 3eme essai des vert et rouge....

3-1 a la mi temps c’est plutôt flatteur mais on se dit en dégustant nos oranges que rien n’est joué et qu’il faut rester sur les mêmes bases et le même rythme.... ca va être dur a 18 mais on est confiant.

On engage cette 2eme mi temps, belle récupération des Carcajoux qui nous fixent biens dans l’axe et qui ouvrent avec une ligne de 3/4 qui a un peu changé et est bien plus rapide et technique..... essai ! 3-2 ca se corse !

Durant toute cette 2eme période on subit physiquement mais nous restons dangereux sur nos ballons et surtout d’une solidarité a toute épreuve, ce qui permet a Nicold de récupérer un ballon perdu au large par la ligne de 3/4 adverse et de faire les 60 m restant seul..... certes il fait en avant, il le sait mais joue au sifflet ca fait 4-2. Rien a dire la dessus car pour ma part les fautes d’arbitrage font partie entière du jeu et on s’apercevra plus tard qu’à haut niveau c’est pareil : ! Et Thierry Henry est 100% en accord avec ce discours !

La domination des carcajous devient très nette ce qui leur permet de revenir assez rapidement à 4-3 et de nous donner une leçon de rugby sur le déplacement de ballon sans en avant : ca va vite, loin mais il y a toujours un PP qui les empêchent de prendre l’exter et les oblige a revenir inter ou la nous sommes plus fort sur les déblayage et les zones de ruck : on les stérilise ! Puis sur une belle attaque de chez nous, étant en train de souffler je me retrouve dans la ligne et je vais défier un 3/4 qui par manque de technique mais pas méchamment me mets une belle cravate..... Pénalité vite jouée (enfin le temps que je me relève et que je comprenne qu’il y a pénalité !) au large ou Pline nous fait son Numéro et va marquer sous les poteaux 5-3 score final mais on est bien content et on s’en sort bien devant cette équipe plus forte que nous et que je prendrai plaisir a rejouer !

GrosCoach