Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/petitsperes.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Résultat un peu B.R.U.T mais défaite logique - Les petits pères


Suivez les Petits Pères sur facebook


Club house

PETITSPEROSCOPE

Résultats

Compte-rendu de match

Histoire des Petits Pères

La prod PP

Reportages photos

Autres sites des petits pères

Les AG

Liens pratiques

Contact

stade Louis lumière

Stade de la grenouillère

 

 

Accueil du site > Compte-rendus de matchs > Saison 2009-2010 > Résultat un peu B.R.U.T mais défaite logique

Résultat un peu B.R.U.T mais défaite logique

lundi 22 mars 2010, par N°5

Petits Pères - B.R.U.T : 3-6

Hello old chaps !

Et oui, on a perdu. Mais l’honneur est sauf !

Gros match donc, hier sur le pré de la Grenouillère. En face, une équipe de 27/28 ans de moyenne d’âge et sans points faibles. Des gars plutôt bien taillés, bons et costauds devant, bons et rapides derrières, plus 2 ou trois gars d’un niveau vraiment au dessus qui tirent les autres vers le haut (le 8, le 10, le 12).

Le match commence mal puisque nous encaissons des essais à la 10ème, 15ème et 25ème minutes environ. Pourtant, nous ne sommes pas outrageusement dominés, ont fait plus que tenir devant en créant quelques beaux mouvements mais une moindre consommation dans les rucks et des 3ème lignes intercalés associés à leurs jeunes jambes portent le score à 3 zéros.

Pourtant, on ne se désunit pas, on se resserrent même en appuyant devant et en utilisant intelligemment le coaching de nos gars sur la touche.

Je ne sais plus dans quel ordre nous marquons mais nous revenons rapidement de 3/0 à 3/1 (Dams) sur un bon jeu de notre part et un certain laxisme de la leur. Ensuite, ça nous ragaillardit et on continue à un très bon niveau, en dominant les débats devant jusqu’à pouvoir enfin utiliser nos individualités pour une conclusion tout en force de Mimil à l’aide en conclusion d’une belle action.

3-2 à la mi-temps et 10 minutes avant, la phrase du week-end qui m’a marqué : Boubou qui demande à sortir et dis : "Je ne suis pas cramé mais je sens qu’avec plus de poids devant, on peut passer". Belle abnégation, gars !

A la reprise, le niveau de jeu est très haut mais à la volonté, nous dominons. Surtout qu’apparait alors une légère faille en face : leur effectif... Ils étaient 17 au départ, 18 à la mi-temps mais eux aussi fatiguent. Surtout qu’on avait décidé de se faire respecter un peu plus et que (dans le jeu), nous leur blessons 2 joueurs.

Ils souffrent et d’ailleurs, des maladresses de fatigues les empêchent de marquer sur quelques contre-attaques. ça nous motive et vers la 20ème minutes, nous revenons enfin au score sur ce qui est pour moi l’un des plus beau essai de l’histoire des PP. Au moins une dizaine de temps de jeu (voire plus), à base de pick & go ou de départ au ras ou l’on remonte de la ligne médiane jusqu’à 10 mètres de la lignes. Tout ça sans une perte de balle. Au final, ce sont eux qui sont plus consommés sur le dernier ruck et lorsque la balle est éjectée va la ligne arrière, c’est Jérôme intercalé et lancé qui va planter l’égalisation.

Manque de bol, ils reviennent moins de 5 minutes après sur une belle action suite à deux cocottes qui nous font mal. Mais on y croit et on repart. De plus, la fatigue commence à être plus présente chez nous que chez eux malgré nos rotations répétées, on ne prends plus une touche et ce qui devait arriver arriva : On pousse de longues minutes pour égaliser puis on se fait cueillir à 6 minutes de la fin par leur 5ème essai, pas usurpé, soyons clair. Un peu abattu (physiquement et moralement), on ne fait plus grand chose dans les dernières minutes et ils plantent le 6ème sur le coup de sifflet final.

A la fin, pas d’homme du match car nous n’avions pas de maillot ni de gars qui sortent vraiment du lot, même si ce serait joué entre Che, qui outre ses relances nous sauve deux essais en 1 contre 1 garce à des placages désespérés mais efficaces, Raph qui a avancé tout le match au cœur du combat, et Derrick pour une activité et un soutien constant tout au long du match (le casse-couilles d’or, quoi).

Faute de grosse faute chez nous, la petite aurait échu à Jérôme pour son coup de pied hebdomadaire qui nous fait avancer d’environ...moins 5 mètres.

Un beau gros match et une défaire logique mais honorable.

A la semaine prochaine pour les Tontons Flankers.

N°5 (mais n°3 hier)