Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/petitsperes.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Warning: exec() has been disabled for security reasons in /var/www/vhosts/petitsperes.org/httpdocs/ecrire/inc/filtres_images_lib_mini.php on line 554 Avis de Tempête chez les Mercenaires : Rien à ramener, notamment pas notre gueule - Les petits pères


Suivez les Petits Pères sur facebook


Club house

PETITSPEROSCOPE

Résultats

Compte-rendu de match

Histoire des Petits Pères

La prod PP

Reportages photos

Autres sites des petits pères

Les AG

Liens pratiques

Contact

stade Louis lumière

Stade de la grenouillère

 

 

Accueil du site > Compte-rendus de matchs > Saison 2009-2010 > Avis de Tempête chez les Mercenaires : Rien à ramener, notamment pas notre (...)

Avis de Tempête chez les Mercenaires : Rien à ramener, notamment pas notre gueule

lundi 1er mars 2010, par Tramber

Défaite des PP 5-1

Bon, ça la ramène pas trop depuis le match, je prends le temps d’essayer de retranscrire certains constats faits en commun. Et puis parce qu’il faut bien faire un CR minimum après un mauvais match. Remercier d’abord Ximun pour n’avoir rien lâché sur la tenue de ce match. Une belle matinée ensoleillée, un adversaire mutant inédit, un terrain gras mais idéal pour plaquer. Et pourtant, le principal point faible d’hier est un énorme manque de gnaque, le plus difficile ayant été atteint : jouer ce matin absolument.

Pas d’analyse précise du match, chacun l’a en tête, mais malgré le manque important de joueurs, ces derniers temps nous savons qu’il faudrait bosser un peu mieux certains secteurs de jeu (la touche, très moyenne régulièrement, les soutiens,...). Jacques l’a souligné hier, l’entrainement, régulier, peut favoriser ces mises en place lorsqu’on est un nombre constant. Le bénéfice est de s’amuser un peu plus en match, on l’a souvent dit. Après, il ne faut pas dramatiser, hier, on n’a pas bien honoré le maillot vis-à-vis d’une équipe qui, elle, s’est trouvée tout de suite. Un peu la rchouma mais ce n’est qu’un match. Notre envoyé spécial à Clamart était présent, à suivre peut-être les clichés de ce bourbier.

info portfolio