Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/petitsperes.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Pantin... - Les petits pères


Suivez les Petits Pères sur facebook


Club house

PETITSPEROSCOPE

Résultats

Compte-rendu de match

Histoire des Petits Pères

La prod PP

Reportages photos

Autres sites des petits pères

Les AG

Liens pratiques

Contact

stade Louis lumière

Stade de la grenouillère

 

 

Pantin...

samedi 10 avril 2004

Le match

- Vendredi 17 octobre ; stade Marcel Cerdan de Pantin ; pelouse : bonne ; éclairage : correct ; température fraîche ;arbitrage local : souvent incompréhensible sur les règles et la durée des mi-temps ;
- Les PP ont prêté deux joueurs en première mi-temps et plusieurs ensuite... Les PP (25 joueurs)étrennaient leurs nouveaux maillots.

La compo

- L’équipe de départ : Titi-Greg-Rico Sylvain-Desqui Jérôme-Tramber-Alexis Raph D. Jacques Yvo (puis Djool)-Jean-Mugne-Simon Loïg
- A l’entame de la deuxième mi-temps : Rony-Rico-Titi Alexis-Desqui Tanguy-Tramber-Romuald Tonio Jacques Djool (puis Jean-Noël)-Jean-Mugne-JeanCharles Nico G.
- Coaching échevelé ensuite avec une faute impardonnable du catalan qui fait le compte-rendu : j’ai oublié Guillaume dans le coaching de la mi-temps. Putain ! pardon Guillaume.

KESKICPAC ?

- Pantin ...désarticulé ! Plus nombreux sur le terrain, plus nombreux pour l’après-match, les PP ont survolé la soirée ! Au niveau rugby la folklo de Pantin n’avait rien à proposer sinon quelques attitudes traditionnelles d’anti-jeu et de provoc quand une équipe est surclassée. Deux phrases pour illustrer l’atmosphère :
- 1- (en fin d’échauffement) « vous avez quelqu’un pour l’arbitrage ? » me dit l’un d’eux. « Non » « Bon alors j’arbitre mais il faudra nous prêter au moins deux gars »...
- 2- (à la mi-temps) : « Ils sont plus forts, c’est tout. C’est du rugby. Il faut se dire que c’est l’Angleterre et nous la Géorgie »... Côté PP malgré ce contexte on a tenu le sérieux à l’échauffement et à l’entame et on a tout pris tout de suite à notre compte : ballons relancés de l’arrière sur leurs coups de pied (car ils avaient choisi de taper partout, les pauvres), attaques classiques, très bon travail dans l’axe des avants. On a marqué très vite et on menait déjà de 17-0 au bout d’une dizaine de minutes. Très bonne l’attitude des avants sur les drops de remise en jeu aussi bien à la réception des nôtres que sur les leurs. On a réussi parfois à jouer sur un rythme hyper rapide avec transmission de balles et replacements. Du plaisir, vraiment.
- Le score : 5-52 soit dix essais (selon mon pointage) et une transformation -Les marqueurs : Titi (x2), Loïg (x2), Mugne, Nico G.....Il m’en manque ! Merci de préciser ! Et une tranfo sur 4 seulement de tentées.
- L’analyse : difficile à faire. Sur la première mi-temps, il y a vraiment eu du bon rugby. Mais sur la deuxième qui a été tronquée dans le temps (25 minutes ?) et inconséquente au niveau l’arbitrag, c’est plus contrasté.
- Les moins : on est parfois retombé dans ce qui est un de nos défauts, l’euphorie : quand ça fonctionne bien on joue tellement à fond qu’on emballe trop la machine et qu’on respecte plus assez les tempos. Parfois le ballon sortait et il y avait des joueurs de chez nous partout parce que ça allait trop vite pour avoir le temps de retrouver des placements cohérents. Derrière on a été victime (ce mot est relatif) de la faible largeur du terrain. Je crois qu’on était encore sur les dimensions du stade de Carpentier et le bout de ligne arrivait tellement vite sur les transmissions, de même que s’ouvraient tellement vite les espaces, qu’on n’a pas pu jouer de manière cohérente avec les ailiers. Ceci étant c’étaient aussi à ceux qui étaient en bout de ligne de proposer des solutions intérieur pour éviter de retrouver 1 centre et 1 ailier, ou 1 ailier et 1 arrière collés sur la ligne de touche. Défensivement on a eu une absence coupable sur un coup de pied qu’on a pas suivi et leur black nous plante un essai au milieu des perches sans que l’on réagisse beaucoup. Comme a dit Raph avec raison à la mi-temps : « c’était la seule action défensive qu’on avait à assumer... » Enfin, l’arbitrage a un peu tronqué la deuxième mi-temps et réduit presque à néant le coaching empêchant ceux qui sont rentrés après la pause d’avoir une bonne tranche de rugby.
- L’Homme du Match : Thierry Costa (2 essais et une passe décisive pour Loïg)
- Le Kop : côté filles = Marie, Camille et Yaneth ; côté mecs = Raph B. Franck B. Philippe Audière. Guests supporters : Pascal et Olivier, deux frangins copains à moi. Olivier a fait quelques photos dont une photo d’équipe qui est magnifique : à suivre ! (on va se l’arracher cette photo !). Un vin chaud, paraît-il bon, était disponible. Le thermos qui appartient au club (eh oui, on se meuble) est à disposition pour le prochain match.

La suite

- Prochains RV : mercredi 22 ; jogging d’avant Morgon au parc de la Villette ; RV à 19h30 pour départ 19h45 (on retarde un peu pour pas laisser en route Mugne et Sylvain). Ensuite sur le coup de 21h00 Petite Porte pour régler les détails du samedi 25 à Jean Bouin.
- prochain match : contre le ramsès XV de Conflans le vendredi 7 novembre à Conflans-sainte-Honorine