Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/petitsperes.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 vendredi, jour de poisson, 13, superstion, avril mais pas le 1er pour un jour de Blagues - Les petits pères


Suivez les Petits Pères sur facebook


Club house

PETITSPEROSCOPE

Résultats

Compte-rendu de match

Histoire des Petits Pères

La prod PP

Reportages photos

Autres sites des petits pères

Les AG

Liens pratiques

Contact

stade Louis lumière

Stade de la grenouillère

 

 

Accueil du site > Compte-rendus de matchs > saison 2006-2007 > vendredi, jour de poisson, 13, superstion, avril mais pas le 1er pour un (...)

vendredi, jour de poisson, 13, superstion, avril mais pas le 1er pour un jour de Blagues

jeudi 19 avril 2007, par Ximun

Jouer les Old-Blagues un vendredi 13, ça a tout d’un gag. Surtout quand on sait qu’ils nous attendent à chaque fois d’avantage.

Surtout quand on se souvient qu’on s’était fait un petit peu peur là-bas six mois pile auparavant, pour le vendredi 13 précédent.

Surtout quand on est un peu juste en terme d’effectif, et qu’on voit en arrivant qu’ils sont déjà en tenue.

En fait il y a eu mésentente avec le gardien du stade, et nous avons dû commencer le match plus tôt que prévu, de crainte qu’il ne coupe les lumières après une demi-heure de jeu. Ce sont donc une dizaine de Petits Pères inquiets qui pénètrent les premiers les vestiaires, vite rejoints par les derniers arrivants.

Dans le vestiaire, encore une ambiance particulière, avec des radiateurs à fond en pleine canicule, rendant tout le monde aussi moite qu’un Rony sortant du RER. Pas mal pour commencer un à réchauffer les muscles.

Beaucoup vont également jouer à un nouveau poste ce soir, donc chacun est concentré. On part vite sur le terrain où nous attendent déjà les Old Blagues, nombreux, avec des nouvelles têtes dans le lot. Echauffement express sous la houlette du capitaine Ben, réglage des touches et passes pour les trois-quarts. Tout le monde est appliqué. Juste avant le coup d’envoi, arrivée de Yaneth et Lisa, cette dernière posant avec l’équipe. Dans le Kop également, on notera la présence de Bouba (orthographe ?), mon papa de la Petite Porte...

Puis c’est parti.

Bon, je n’ai jamais essayé de commenter un match, qui plus est en le vivant de l’intérieur, je ne suis pas sûr que ce soit plus facile, et accessoirement j’ai une mémoire de poisson rouge. Mais je peux donner des impressions en vrac. On a dominé du début à la fin. On a fait des fautes de main, mais moins qu’eux. On n’a pas construit très sereinement, mais mieux qu’eux. On a quand même marqué beaucoup d’essais, avec certains ballons ayant touché de nombreuses mains et étant partis de loin. Le seul que l’on prend est sur une faute de main avec une interception d’une véloce gazelle.

[Ajouter ici les impressions et commentaires de nos tacticiens et techniciens.]

Les essais dont je me souviens, plus ou moins dans le désordre :

* Ben, à droite, au bout d’une action qui passe par les mains de Nono et les miennes, et part de je ne sais où.

* Mézigue, après une chevauchée fantastique de l’étalon Kahn, qui a préféré m’offrir un caviar en faisant du travers que servir trop facilement les 3 soutiens à sa gauche. Merci.

* Phil, après une superbe passe en cloche en avant d’au moins 5m de l’adversaire qui lui tombe dans les bras. Après, la mobylette est lancée sur la gauche de la touche.

* Tramber, sur la gauche, un classique spécial Old Blagues, à base de « je pars en mêlée et je fais 40m tout seul en scotchant tout le monde ».

* Tramber encore, en puissance en seconde mi-temps, je ne sais plus après quelle phase de jeu.

* Karim, sur la droite, qui marque joliment alors qu’il y avait encore des solutions sur l’aile (hein Vanou).

* Moi encore, après un beau plaquage de je ne sais plus quel PP, ballon gratté par Mugne, nous deux en mode « trois-quarts délicats », début de cocotte, et je file sur le côté déserté par la défense poser le ballon d’en l’en-but.

* Ben dans les tous derniers instants sur l’aile droite, après une belle action partie du milieu de terrain où beaucoup de monde touche le ballon, que j’arrive par miracle à lui servir in extremis alors que je suis pris.

Il en manque un ou deux à mon avis, peut-être de Nono ou de Karim ? De quelqu’un d’autre ? Rappelez-les moi s’il vous plaît.

Au final douche et bière au bistrot du coin, comme d’habitude, les Old Blagues toujours très sympa et un peu dégoûtés de ne pas y arriver face à nous. Nous n’avons pas osé nous plaindre de notre prestation, ce n’est pas facile au vu du score, mais une légère insatisfaction rôdait quand même dans les rangs bordeaux et bouteille.

Une jolie petite porte s’en est suivie pour beaucoup, avec comme d’habitude différentes discussions, une circulation entre groupes et tables, et quelques verres absorbés.

Muxus, Ximun.