Suivez les Petits Pères sur facebook


Club house

PETITSPEROSCOPE

Résultats

Compte-rendu de match

Histoire des Petits Pères

La prod PP

Reportages photos

Autres sites des petits pères

Les AG

Liens pratiques

Contact

stade Louis lumière

Stade de la grenouillère

 

 

Chevilly (match aller)

samedi 20 septembre 2003

Le match

Samedi 20 septembre, à Chevilly la Rue, la folklo locale 26 - Petits Pères 17 (mi-temps 12-7).
- Bonne pelouse, temps très chaud et pollué. Deux mi-temps de 40 minutes, mêlées non poussées (comme dans la deuxième mi-temps des Barbarians contre le XV du Président !!!). Arbitrage impeccable de Gérard Brette de la FSGT. 4 essais à 3 (je vous laisse calculer les transformations). Les essais PP : Mugne, Ben, Raph.

La compo

L’EQUIPE DE DEPART : Rony-Desqui-Titi Sébastien-Sylvain Guillaume-FranckT (Cap)-Jérôme S. Tonio Ben Mugne-Maurin Simon-NicolasG.-Lolo 400 Rentrés ensuite : Raph B., Raph D., Loïg, Romuald, Christophe B., Manu B., Djoll.

KESKICPAC ?

- Qu’on se le dise : LES PETITS PERESS SONT DE RETOUR !!! Un match énorme, une solidarité sans faille. Les PP ont défendu à tour de bras, n’ont jamais rien lâché et ont retrouvé tout ce qui fait notre force. : la générosité. Les Rouge de Chevilly ont vraiment dû s’employer pour solutionner en leur faveur la rencontre. A un moment leur coach leur criait du bord de touche « Il faut y croire les gars c’est dans la tête ! » En fait pour solutionner ils ont fait donner leurs quintaux ambulants montés sur d’affreuses guiboles blanches. Mais le résultat n’est pas illogique et puis surtout vu de la touche c’était très prenant et très intense. Les PLUS du match : l’état d’esprit des 22 PP présents (plus Yvo, Rico et JC sur le bord de touche), déjà souligné et avec beaucoup d’abnégation devant un pack vraiment plus lourd et des mecs comme toujours meilleurs que nous sur les récups.
- Pour résumer un grand match, devant une équipe rôdée et homogène dans toute ses lignes. A noter les grands retours de Sébastien Manguaneau et de Raph Durand, la belle réapparition de Christophe Bourgeois ainsi que l’arrivée prometteuse de Romuald. Une mention particulière aux 4 ailiers PP qui ont joué à peu de chose près une mi-temps entière chacun. Manu Brozek a été impeccable et a réussi un beau rush qui a failli aller à dame ; Simon, à qui j’ai pourri la tête depuis ma touche, a récupéré un ballon important grâce à son placement défensif lors d’une attaque des rouge avant de filer et de donner à La Mugne, bien revenu au soutien pour un premier essai inaugurant son compte personnel et celui des PP pour cette saison ; Lolo 400 a réalisé un premier ¼ d’heure de rêve : deux fois leur excellent arrière intercalé a bien navigué mais Lolo est resté concentré sur son vis-à-vis avant de le bloquer ; et enfin Djool a été héroïque.
- Les MOINS du match : une belle capacité à se déconcentrer quand on prend le premier essai. Sur une pénalité contre nous il y a une jolie réunion informelle de 10 PP dans le petit périmètre autour de l’arbitre. Au large seuls Maurin et Lolo. Bien sûr en jouant vite et en écartant ils ont marqué sans difficulté. Nos problèmes à la touche, moins criants quand même que contre les Irlandais. Mais on aurait pu varier : essayer, par exemple, une paire de lancers tendus aux 5 mètres pour le premier PP de l’alignement. Et enfin une belle constance à attaquer à plat : on prend deux interceptions contre les Irlandais, une samedi.
- L’ANECDOTE : les aléas du coaching ont fait que dans les 20 dernières minutes la troisième ligne était composé de Jérôme S. en 8, flanqués de Loïg et de Djool. L’HOMME du match : Franck Topakian, capitaine courage d’une légion de fiers guerriers où personne n’a loupé son match.
- LA MENTION : pour Rony, Ben, Jérôme S. Nicolas Desqui et Guillaume qui n’ont pas eu d’autre choix que de tenir tout le match.
- L’INFIRMERIE : Titi (un « souci » à la cheville ) et Raph Berruti (le genou) L’EMOTION : c’était le dernier match de Maurin, qui certes se marie samedi prochain mais surtout signe aux Celtics Vienna, pour enquêter sur le rugby Autrichien.

Jacques