Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/petitsperes.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Un Flocon-Bulles, Un ! - Les petits pères


Suivez les Petits Pères sur facebook


Club house

PETITSPEROSCOPE

Résultats

Compte-rendu de match

Histoire des Petits Pères

La prod PP

Reportages photos

Autres sites des petits pères

Les AG

Liens pratiques

Contact

stade Louis lumière

Stade de la grenouillère

 

 

Un Flocon-Bulles, Un !

dimanche 27 novembre 2005, par Pline

Ce n’est pas la nouvelle mixture made in Trevise appelée à succéder au Schprintz de glorieuse ménoire. Ce n’est pas non plus un cocktail dévastateur fourbi dans les officines sous-terraines de la Petite Porte. C’est le simple résumé d’une matinée rugby vécue à l’insu de leur plein gré par les Petits Pères et une équipe amie.

Mais revenons quelques dizaines d’heures en arrière.

Samedi 26 novembre, au Polygone, sur le terrain le plus en diagonale par rapport aux vestiaires, les Bulles de la Guillotine et leurs couleurs rouge et noire et les Petits Pères vêtus de leur fameuse tunique lie de vin et cul de bouteille, commencent à en découdre, peu après 10h30, sous la haute vigilance de Gérard Brette.

Déjà, lors des cafés pris en rafale au bistrot de la sortie du métro Château de Vincennes, le ciel bas et quelques flocons voletant, avaient dressé le décor d’un match annuel toujours très disputé. Plus la première mi-temps avançait et plus les vaillants rugbymen amateurs avaient du mal à lorgner sur les lignes de touche et à voir les poteaux. Le sol, non gelé mais assez dur, rendait également difficile les prises d’appui. Mais quelques courses hésitantes et quelques appréhensions à passer par le sol n’empêchait pas un vrai math de prendre tournure. Les PP très motivés, et en effectif commando, avait entamé le match en occupant le camp bulles-de-la-guillotinien. Nono entrait même dans l’en-but adverse sur la première attaque mais ne pouvait aplatir.

Puis, très vite, Greg allait débloquer, depuis son aile droite, la situation : une habile remise à l’intérieur sur un Titi mort de faim (sans pour autant avoir les crocs) et le scénario prenait bonne tournure avec un premier essai. La blessure de Mugne, une déchirure sur un dégagement, bouleversait un peu les plans PP mais, Nico G., entré au centre tandis que Ben montait en 10, permettait de conforter la belle impression faite par les PP : il tapait à suivre son premier ballon et, là-bas, derrière quelques centaines de flocons, qui obstruaient l’écran du kop, Vanou aplatissait son premier essai.

Les Bulles entraient ensuite dans une bonne période aidés par Titi, d’abord, pénalisé pour un rafut, on va dire très offensif, puis ensuite par l’alignement PP lui aussi pénalisé. Les Bulles, en deux pénalités, parvenaient ainsi à investir le camp PP et pilonnaient dès lors notre ligne de défense sous un déluge de scuds blancs de plus en plus nourri. Ils parvenainet à leurs fins par un essai en force.

La 35ème minute courait et ce fut la dernière. Gérard Brette siffla la fin du match avec l’accord des deux équipes : la surprenante tempête de neige matinale avait raison des deux équipes et de leurs intentions.

A l’issue de ce "matchus interrompus" statistiquement gagné 10-5 par les PP un apéro surréaliste eut lieu à l’extérieur des vestiaires. Bières fraîches et un espèce de Cuba Libre made in Guadeloupe désoiffa les acteurs et leur arbitre. Car la rhumeur internet n’avait pas menti : Juju était bien là. Un petit sac à dos, 3 litres de rhum blanc dedans, des citrons verts, du sucre de canne et du jambon braisé. Royal !

Curiosités :
- Fred428 arrivé avec Zacharie a fait quelques photos décapantes de cet apéro de fous !
- Nico G, est parti avec sa moto en panne.
- Alex est arrivé, comme les cousins à Ximun, quand tout était fini...
- Fred Astaire et Ginger Roger c’est du passé car les PP, eux, ont chanté sous la neige...

Respect :
- dans un contexte climatique difficile, et ce depuis 2 jours déjà, les deux équipes ont honoré leur engagement. PP et Bulles étaient à l’heure et au complet pour jouer. L’arbitre aussi. Se respecter et respecter les autres : nickel à notre niveau !

Réception :
- une dizaine de PP s’est retrouvée à la PP avec Juju. Comme a dit Ben "On se sent chez nous". Thierry nous avait préparé omelettes et salade et tout ça bien arrosé. Un bel après-match.

Et maintenant ?
- PP et Bulles devraient se retrouver le 25 février prochain pour un match entier.

Le groupe PP : Rony, Titi (capitaine), Raph B., Sylvain, Boys Band 1, Guillaume, Tramber, Fred Lulu, Nono, Mugne, Manu B., Ben, Ximun, Vanou, Greg, Steph Jack, Nico G.

Le Kop : Rico, Jérôme, Juju, Pline.

[prochaine Une : après le match du 2 décembre contre les Old Blagues, s’il a lieu, ou après le repas de Noël des PP]