Suivez les Petits Pères sur facebook


Club house

PETITSPEROSCOPE

Résultats

Compte-rendu de match

Histoire des Petits Pères

La prod PP

Reportages photos

Autres sites des petits pères

Les AG

Liens pratiques

Contact

stade Louis lumière

Stade de la grenouillère

 

 

Accueil du site > Compte-rendus de matchs > saison 2005-2006 > Les chevaliers de la PP à Chevilly

Les chevaliers de la PP à Chevilly

lundi 3 octobre 2005, par Pline

On a les Graal qu’on peut.

L’un de ceux qui font courir les Petits Pères est d’aller gagner enfin à Chevilly la Rue.

Notre équipée du samedi 1er octobre n’a pas encore permis d’atteindre ce but.

Quelques fiers combattants, à peine protégés par deux remplaçant-boucliers, ont jouté jusqu’au bout de 2 X 40 minutes épiques sous les yeux de notre druide Yoda et de dame Yaneth. Une vaillance de tous les instants a présidé à cet afrontement que l’on peut qualifier de "viril mais correct". Sans sous-entendu. La bagarre a bien été totale mais toujours noble. Du bon vrai rugby sans mauvaise intention sous l’oeil, pointilleux mais juste, d’un sage moustachu : Gérard Brette, notre star du sifflet.

A quinze preux chevalliers à l’instant du coup d’envoi les PP ont livré une première mi-temps très satisfaisante. Toutes les nouvelles combi ont été tentées. Toutes ont permis de largement franchir la ligne d’avantage. La défense a tenu et les occasions les plus franches étaient de nôtre côté.

Paradoxalement c’est dans cette première partie du siège que nous prenons deux coups de bélier. Dans la dernière minute de cette mi-temps, sur deux instants d’inattention, l’un au centre, l’autre sur une aile, on prend deux essais. "J’ai dit aux gars : ça y est, ils ont pris un coup sur la tête, c’est bon" confia, après-match, Jeff, le patron des combattants de Chevilly.

Que Nenni !

Dès l’entame du second acte,une Petite Porte amène un départ au ras de Nono qui marque. Une trentaine de minutes plus tard c’est Topak qui s’échappera sur la même combi, flirtant avec la touche, mais pointant finalement en but, pour amener le score à une parité méritée. Entre temps les PP ont moins bien joué, tombé plusieurs ballons, mais réalisé aussi quelques belles cocottes et étouffé les ardeurs intactes de Chevilly (ils étaient 22) où s’était mis à officier un dix de bon niveau.

Un bon gros match où chaque équipe a eu sa chance. Chevilly gérant bien, et les PP pâtissant, en lucidité et concentration, de l’ensemble des efforts fournis. C’est sûr, personne n’a encore 80 minutes de ce calibre dans les jambes et la tête.

Après-match nickel dans leur club house. Nous croiserons à nouveau le fer, sur le même champ de bataille 4 février. La croisade continue.

L’équipe de départ : Raph-Rony-Titi / Sylvain-Eric D. / Guillaume-Topak-Jérôme / Nono-Pline / Simon B.-Ben-Ximun-Lolo 400 / Nico G.

Puis sont entrés en jeu : AlexChe et Fred428.

[prochaine Une : après le tournoi des Paris Globe Trotters du 8 octobre]