Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/petitsperes.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Palais : joli match quand même ! - Les petits pères


Suivez les Petits Pères sur facebook


Club house

PETITSPEROSCOPE

Résultats

Compte-rendu de match

Histoire des Petits Pères

La prod PP

Reportages photos

Autres sites des petits pères

Les AG

Liens pratiques

Contact

stade Louis lumière

Stade de la grenouillère

 

 

Accueil du site > Compte-rendus de matchs > saison 2004-2005 > Palais : joli match quand même !

Palais : joli match quand même !

lundi 13 juin 2005, par Pline

Samedi 11 juin 2005. Polygone de Vincennes.

Rugby Club du Palais - Petits Pères : 15-10 (mi-temps : 15-5). Beau temps, terrain dur, bon arbitrage de Frédéric Auvray du Comité Ile de France Rugby (CIFR).

Essais PP : Eric Mugneret (1ère) et Bertrand Lacanal (50ème).

Mêlées non poussées, jeu au pied total, 2 X 35’.

Kop : Hélène et la petite Romy, Alexandra, la copine de Loïg, Estelle, la copine de Lolo, Solveig et le petit Emile, Yvo et la petite Juliette, Marie et le petit Adrien, Emile, le petit Dalotel, Bernard, le grand Yodaddy, Topak en tongues et Jérôme avec Edwige et Tom.

Equipe PP de départ :

Titi-Greg-Rico(cap)

Poussin-Raph B.

Alexis-Tramber-Romuald

Nono-Mugne

Ximun-Ben-Nico G.-Lomu

Nemo

Sont rentrés à la reprise, ou en cours de deuxième mi-temps : Fifi G.,Rony, Loïg, Lolo 400, Boys Band 1, Pline.

Ce match était la dernière rencontre officielle des PP pour la saison 2004-2005. Il avait aussi une saveur particulière pour Loïg qui sera absent des entraînements et des matchs, pour raisons professionnelles, durant de longs mois. Le clan PP lui souhaite de la réussite et attend son retour.

Malgré le score final les PP ont achevé la saison sur une victoire, puisque la deuxième période de ce dernier match, a été tout à leur avantage. Elle se solde par un 5-0, insuffisant pour inverser le résultat, qui montre cependant que les PP ont fini avec force et volonté leur saison marathon. Ne rien lâcher dans la chaleur et la poussière sur les dernières 30 minutes de la saison, c’est bien. Cette note anecdotique est plus que ça puisque sur cette mi-temps (raccourcie en fait par l’arbitre de 5 minutes... et qui sait...), les PP ont dominé et pris l’initiative du jeu. Il s’en est manqué de peu que, au moins le nul soit accroché : une transmission entre Ben et Lolo alors qu’apparemment le décalage était fait, une dernière attaque grand large où la balle échoue à Lomu...Mais, l’un de nos ailiers vedettes, se retrouve pris par deux puis un troisième adversaire revenu en défense , ce qui prouve que, une nouvele fois, les équipes que nous avons rencontrées durant ce dernier mois et demi de compétition, avaient de nombreux arguments...

Le match avait pourtant commencé pour nos couleurs sur les chapeaux de roue : dès la première minute, côté droit, Mugne s’infiltrait et pointait en terre promise. Les PP avaient réussi leur entame et c’était prometteur. Les avocats, qui ont présenté une équipe complète et très homogène, n’accusaient pourtant pas le coup. Ils occupaient bien le terrain par de longs coups de pied (favorisés par un léger vent favorable) et s’installaient très vite dans notre camp. Ils concluaient après avoir échoué 3 ou 4 fois de rien (un ballon relâché au pied des poteux, un en-avant...), la défense hargneuse des PP y étant pour quelque chose.

Il y eut 2 essais qui ont porté le socre à 15-5 à la mi-temps. Ils résument un peu les quelques maux des PP ces dernières semaines : manque de vigilance et manque d’expérience tout à la fois. Un essai résultait d’une infiltration au ras d’un regroupement : défense prise en défaut. L’autre d’une combi derrière où leur très rapide et technique joueur au maillot floqué "66", feintait la croisée pour prendre sa chance. Les deux fois rien de l’autre monde mais ça marque. Le bon côté c’est que ce sont des situations qu’il est facile de contrer avec un peu de sérénité (donc d’entraînement).

Les PP ont joué à leur niveau actuel avec de bonnes choses, devant notamment, où Poussin (hargne et touche) et Raph B. et Romuald (dans le mystère des cocottes et des ballons portés) ont été bien. Derrière, c’était nettement mieux que contre Chevilly, mais encore insuffisant : transmissions parfois lentes, défense pas assez agressive, moins de jambes aussi que certains adversaires, et puis un joli coup de pied de Ximun ! Mais il y a eu des ballons remontés, des balles qui sont arrivées à l’aile, et une bonne application générale. Mais à la différence de devant, derrière, les PP alignés n’ont pas assez de vécu commun (entraînements, plusieurs matchs avec une majorité de mêmes éléments) pour se sentir en confiance. Ca ne peut que venir : en route donc pour la saison prochaine !