Suivez les Petits Pères sur facebook


Club house

PETITSPEROSCOPE

Résultats

Compte-rendu de match

Histoire des Petits Pères

La prod PP

Reportages photos

Autres sites des petits pères

Les AG

Liens pratiques

Contact

stade Louis lumière

Stade de la grenouillère

 

 

Les globes de janvier

lundi 24 janvier 2005, par La Vieille Gregasse

Le match

- 1er match de 2005 : dur dur
- Le score : 30-20 pour les petits pères
- Après cette trêve hivernale une bonne vingtaine de petits pères se sont retrouvés ce matin au stade Carpentier. Ambiance chaleureuse et petite forme pour certains (qui ont entendu les cloches).
- Match 2x40mn avec règles folklo de base.
- équipe PP solide avec qq. surprises de placement notamment mugne en 10 et bertrand en 12 : merci a eux de faire l’effort.

KESKICPAC ?

- 1 mois sans jouer et sur le terrain c’est la débandade : mauvais placement, pas d’envie de jouer, pas d’envie de combattre, pas envie de se faire respecter, pas envie de plaquer....
- Alors là je pose la question : de quoi avions nous envie aujourd’hui ? De gagner ? Cela a été choses faites grâce aujourd’hui a quelqu’un gestes individuels qui ont fait la différence mais moi je ne peux pas me contenter d’admirer certains d’entre nous. Ce qui me plaît c’est cette force collective que l’on cultive depuis plusieurs mois, cette envie qui nous permet généralement d’empêcher les adversaires de jouer leurs rugby et de les régaler par un esprit collectif fort. Aujourd’hui a aucun moment nous avons maîtrise le jeu, jamais nous avons planifie nos attaques ou nos défenses car les avants n’ont pas eu envie d’aller au charbon, n’ont pas eu envie de montrer qu’ils étaient plus fort, plus puissants, plus rapide ; nous avons "perdu" par excès de confiance, par habitude de supériorité.... C’est au rugby le début de la fin.
- Il est temps de se remettre en question, le moment aussi d’apprendre a se connaître et d’être capable de sortir du terrain lorsqu,on est a cote de la plaque en deux mots d’être humble. Si nous voulons continuer a nous amuser, il faut qu’on travaille a la fois notre technique, notre physique mais aussi notre mentale qui nous servira pour sortir des moments difficile. Il faut d’être capable de viriliser certains match, même si qq. gestes vous paraisse déplacé. Un mec hors jeu doit d’être sorti au plus vite d’une façon ou d’une autre. Soit il sait jouer et il le fait exprès alors il saura pourquoi il est châtié, soit il ne sait pas jouer et c’est une forme d’apprentissage. Pour les plaquages c’est pareil si sur les premiers plaquage vous laisser votre marque de fabrique en étant viril (il arrive même d’être viril a retardemement) Alors je peux vous assurer que les coups d’apres la balle circulera plus vite en face au risque d’en avant et de laisser leurs ailes se laisser croquer pqr des PP affames
- Tout de même qq points positif au niveau des progressions axiales des gros avec des ballons vraiment au chauds. C’est mieux. Et puis on a toujours su durant le match (un peu grâce au coaching) se resaisir aux moments clef.

La suite

- Très bel apero, très bon repas. Je vous laisse maintenant penser a ce match mais surtout a celui de vendredi Prochain. Jeudi très soft a l’entraînement

Greg